Sélectionner une page

Aussi vibrante que sulfureuse, animée que bruyante, cosmopolite qu’étourdissante, Bangkok est une mégalopole grouillante de vie, constamment partagée entre tradition et modernité, à laquelle il est difficile de rester insensible. Des gratte-ciels majestueux aux temples bouddhistes étincelants, des rooftops gastronomiques aux échoppes de la street food, des centres commerciaux gigantesques aux marchés flottants traditionnels, la capitale de la Thaïlande est une destination idéale pour un séjour de quelques nuits. Dépaysement assuré ! Mais, qu’y voir, qu’y faire, pour profiter au mieux des merveilles de la ville ?

S’imprégner des splendeurs du Palais Royal.

Véritable joyau de la couronne thaïlandaise, le Palais Royal, qui comprend également le temple Wat Phra Kaew – célèbre pour son Bouddha d’émeraude – constitue une visite incontournable d’un séjour dans la capitale. En dépit de son style disparate, à l’image des différents monarques qui s’y sont succédé depuis sa construction en 1782, le lieu reste un chef d’œuvre culturel, artistique et architectural, fait de petites cours, de fresques, de statues et de jardins somptueux.

Découvrir les plus beaux temples bouddhistes de la capitale.

temple Wat Arun à Bangkok

Pas évident de faire son choix parmi les plus de 400 temples bouddhistes de Bangkok. À quelques mètres du Palais Royal, le temple Wat Pho constitue par exemple un passage obligé pour tout visiteur de la capitale thaïlandaise. L’un des plus grands et des plus anciens édifices religieux de Bangkok abrite en effet une impressionnante statue de Bouddha couché sur son lit de mort longue de 45 mètres et haute de 15 mètres –, et recouverte de feuilles d’or. De l’autre côté du fleuve Chao Phraya, le temple Wat Arun offre lui aussi une alternative de choix, avec ses 82 mètres de haut et son architecture originale. C’est l’endroit idéal pour contempler le coucher (ou le lever) du soleil.

Flâner dans les quartiers de Chinatown et Little India.

Aussi différents qu’incontournables, les quartiers ethniques de Chinatown et Little India (Phahurat) offrent une expérience inoubliable au cœur de deux cultures uniques en leur genre. Il vous suffira de déambuler à travers leurs ruelles colorées, leurs temples joliment décorés, leurs échoppes traditionnelles indiennes ou chinoises, et leurs marchés aux senteurs exotiques, pour vous imprégner au mieux de l’atmosphère singulière, mais non moins attachante, de ces quartiers hors du commun.

Khaosan Road à Bangkok

Profiter de la sulfureuse Khaosan Road.

Khaosan Road, on l’aime ou on la déteste. Toujours est-il que cette rue mythique de la capitale thaïlandaise, réputée pour sa vie nocturne agitée et ses hôtels bon marché pour backpackers de tous horizons, vaut le détour. Ne serait-ce que pour faire des rencontres ou profiter de la street food la plus économique de la ville. 

Se ressourcer au Parc Lumpini.

Quoi de mieux qu’un bon bol d’air frais après une journée éreintante au cœur de la métropole thaïlandaise ?
Situé dans l’un des quartiers résidentiels les plus sûrs de Bangkok, le Parc Lumini, de près de 60 hectares, est le véritable poumon vert de la capitale. Paisible et ombragé, il propose également un superbe lac artificiel, propice à la pratique du pédalo.